Bienvenue sur le site talipo

Dernier haïku dans Hydrea:
Au lever du jour
Vent chaud balayant la peur
Ouvre nos paupières

 

Le Sankulipo : A partir du 1er mai, un cycle d’un an basé sur le calendrier républicain. Chaque jour paraîtra un haïku dont les consonnes sont celles du nom du jour. Plus d’explications  sur la page du cycle.

19 pluviôse – Pulmonaire

Le roi mal aimé
Réprime l’imprimerie
Où perle la rime.

 

1er janvier :

Seize

Fini le fer les cris et l’érèbe dément.
Dès les neiges d’hiver ici vienne le rire.
Recevez en présent mille cheers en si dièze.
Vivez en fête tendre et recevez, en Seize,
De printemps le délice et d’été le délire.
Bien plein levez le verre et vivez bellement.

Dernier texte dans le recueil Oripeaux (31 janvier) :

Un mots croisés sans case noire dont les définitions sont autant de sizains, la Double bête 3 :

grille-double-bete

On trouvera les définitions sur la page du poème.

 

Journal

16 décembre : Ouf ! la marque d’infamie sur Talipo est levée. J’espère que les blacklists qui en ont résulté le seront aussi…

Un gendarme du net avait (par quel mystère)
Déclaré Talipo « malicious » et « high risk »
Que d’efforts il fallut pour qu’une instance austère
Corrige son erreur : plus dur qu’avec le fisc…
Ouf ! Talipo n’est plus condamné à se taire.

15 décembre : La ronde, échange circulaire bimestriel entre blogs sur une idée d’Hélène Verdier et Dominique Autrou, paraît aujourd’hui. J’accueille avec un grand plaisir la belle « offrande » écrit par Elise, tandis que ma contribution paraît chez Wana.

14 décembre : Google m’a forcé à «accepter» ses règles odieuses d’exploitation des données confidentielles. Sinon pas de recherche possible. Comme sous l’inquisition, j’invoque la «restriction mentale» : je ne suis pas lié par mon click.

6 décembre : Un tanka sous la coup de l’actualité.

France j’ai pleuré
Mais notre amour reste fort
Car je le sais bien

Malgré l’hiver qui s’abat
France tu n’es pas fasciste

 Suivez ce lien pour retrouver les dates plus anciennes dans la page «journal».